Into The Andes ► Episod #4 - Boulder au Cajon del Maipo

Into The Andes ► Episod #3 - Torrecillas

Into The Andes ► Episod #2 - Alfalfal

1/9
Please reload

A voir aussi ...

850m de grande voie ! Dibona et ses environs

August 5, 2016

Après s'être reposé sous une pluie torrentielle d'été, nous voilà repartis le lendemain pour les 3h de marche d'approche de la Dibona en compagnie de Carlito, Ivana, Florence et Pyd. Manu est parti rejoindre le monde du travail et Cédric ne voulant pas réitérer la fastidieuse marche, est parti grimper en éclaireur à Chamonix, prochaine destination du trip. 

Ivana découvrant l'aiguille de la Dibona

 

Le plan premier de cette expédition est de gravir un sommet avoisinant la Dibona : "L'aiguille du Plat de la Selle" par la voie équipée récemment appelée "Les Sources du Silence". Ce ne sont pas moins de 32 longueurs qui permettent d'accéder à ce sommet... soit 850m de grimpe dans un niveau variant du 5 au 6b+. Pour ce faire en une journée, la stratégie est de monter en "corde tendue". Ce qui consiste à grimper simultanément une fois que la corde entre les partenaires soit "tendue". Cela permet d'enchainer plusieurs longueurs sans avoir à s'arrêter à tous les relais et ainsi de gagner du temps. Le principe est que si le premier de cordée tombe, le second le retient automatiquement. L'inconvénient est si le second tombe alors il entraine dans sa chute le premier... Il faut donc être suffisamment vigilant afin d'éviter de dévisser. 

 

Un aperçu de ce qui nous attend demain :

Nous passons une bonne nuit sous tente près du refuge du Soreiller, et c'est donc assez tôt (8h) que nous nous engageons à la conquête de l'aiguille du plat de la Selle. Une heure de marche plus tard et nous voilà au pied de cet immense édifice. Nous formons 2 cordées, Ivana et Pyd, Florence et Carl, chacune disposant de 28 dégaines... nombre efficient afin de pouvoir unir un maximum de longueurs d'affilées. 

Ivana dans L11 ... Il est 11h11... plus que 21 Longueurs !!

 

Le rythme de l'ascension est bon... alors une petite pause à midi dans L16

 

Florence et Carl dans L19... 12h45

 

Ivana et Florence sur la "pointe du diamant" duquel on doit faire un rappel pour pouvoir continuer

L23 ... 13h40

 Et ca kife la life en prenant de la hauteur ! L29 ... 15h

 

Longueur n° 32... dernière ligne droite avant le sommet (15h45)

 

A la CUMBRE !

 

Nous n'avons pas grimpé aujourd'hui mais couru ! Couru verticalement sur 850m de ce fantastique granite coloré, et c'est à 16h que nous échouons à la cime de ce monument à la vue indescriptible (faut y aller pour savoir ;-) ) qui culmine à 3596m. 32 longueurs selon le topo, mais avec notre technique de "corde tendue" nous avons réussi à réaliser la voie en seulement 10 longueurs !!! Nous avons même doublé une cordée dans L31 qui était partie à 8h ce matin mais qui avait commencé la voie à partir de L16 et ne pratiquant pas la "corde tendue". Sachant que nous avons attaqué la grimpe à 9h, il nous a donc fallu 7h au total pour accomplir cette course grâce aux conditions impeccables du jour, autant d'un point de vue météo que physique ! 

 

Nous savourons la vue et l'altitude du sommet pendant plus d'une heure avant d'entamer la redescente. Composée d'un unique rappel et un parcours sur "des oeufs", car ici les pierres sont très instables et la sente menant en bas cette montagne est très exposée, elle nécessite le pied montagnard afin de ne pas se laisser intimider par la présence du vide. Mais la satisfaction de la journée et l'adrénaline engendrée permet de garder la concentration nécessaire pour atteindre le "plancher des vaches".

 Carl pendant la redescente

 

Un apéro plus tard... nous décidons de nos plans du lendemain. Carl et Ivana n'ayant jamais été au sommet l'aiguille de la "Dibona" , évolueront ensemble par la voie "VO" : "Visite Obligatoire". Pyd et Florence décident eux de gravir l'aiguille du "Rouget" par... "VO" : "Version Originale".  La condition de base étant de faire la... grasse matinée ! Histoire de se reposer un peu des péripéties de la veille, et puis sachant que nous avons "que" 300m à parcourir, nous pouvons bien nous l'accorder. 

 

10h30 ! Heure parfaite pour émerger et se lancer à l'assaut d'un gros petit déjeuner en terrasse permettant d'apprécier le spectacle quotidien des files d'attentes de cordées dans la voie "Visite Obligatoire" de la Dibona... Certaines cordées partent même avant le soleil, style 6h30 ! Pas pour nous ! Qui démarrons aujourd'hui judicieusement vers 13h. Une journée formidable pour les 2 cordées puisqu'aucun incident n'est à déplorer.

 

Vue 360° au sommet du Rouget

Nous profitons de passer encore une agréable nuit au refuge du Soreiller et d'apprécier les rayons de soleil du matin pour adoucir nos courbatures avant de redescendre tranquillement dans l'après midi au petit village des "Etages" où attendent nos camions. Car le temps est venu de se diriger vers une autre destination phare de ce trip : 

 

CHAMONIX ... nous voilà !

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Follow all the stories ...

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

Into The Andes ► Episod #4 - Boulder au Cajon del Maipo

Into The Andes ► Episod #3 - Torrecillas

Into The Andes ► Episod #2 - Alfalfal

1/9
Please reload

© 2018 KTL Rock Trip

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

"Climbing Trip... All Around The World"

"La vie est trop courte pour ne pas être vécue comme un rêve !"

"Kife Ta Life à chaque instant !"